Nouvelle Calédonie - Lyon - Paris

Pourquoi la transformation de votre entreprise a 100% de chance d’échouer ?

La conduite du changement est sans doute l’un des aspects les plus difficiles du métier de manager. Quelque soit la transformation que vous voulez opérer ça ne se passera pas comme prévu. Vous allez rencontrer des imprévus et de la résistance. On se pose la question : pourquoi la gestion du changement est-elle si difficile et surtout comment la faciliter ?

La résistance au changement : une réponse naturelle face à une transformation

 

La résistance au changement est un phénomène fréquent qui touche tout le monde. C’est l’un des principaux obstacles rencontrés lors des projets de transformation. Fondamentalement, la résistance au changement est une étiquette que nous appliquons aux personnes qui ne semblent pas disposées à accepter un changement. En réalité les gens n’ont rien contre le progrès, ils ont simplement peur d’y perdre et surtout de ne pas être en mesure de s’adapter. La résistance face à un changement d’envergure est donc une réaction naturelle.

 

Lorsqu’un changement dans une entreprise se passe mal, c’est souvent parce qu’il est traité comme la simple mise en œuvre d’un nouveau processus. Le côté émotionnel et la réponse des différents collaborateurs face à cette transformation est alors ignorée.

Prenons l’exemple d’un déménagement de bureau. Il s’agit d’un projet simple pour les personnes qui ont été chargées de l’exécuter, avec un résultat bien défini au final. Mais pour les employés qui seront affectés par ce changement, c’est bien plus qu’un simple déménagement de bureau. C’est un bouleversement important dans leur routine quotidienne, qui engendre forcément une réaction émotionnelle en secouant leurs habitudes et leur confort.

Les peurs et l’incertitude nourrissent la résistance au changement.

Faites un planning

La préparation est la clé pour tout changement. Tout doit être pensé avant même de communiquer votre intention. Il vous faut élaborer une véritable stratégie de transformation avec la direction et un calendrier précis. L’idée est d’ensuite mobiliser tous les collaborateurs derrière une vision clairement établie et un plan d’action concret.

 

Avec une bonne organisation vous arriverez à faire rapidement évoluer les pratiques et les comportements.

Comment aider votre équipe à faire la transition

La certitude et le sentiment de sécurité sont des besoins primaires et essentiels à notre bien-être. C’est pour cela qu’il est très important de communiquer avec vos collaborateurs sur le changement qui va s’opérer. Vous devez être en mesure d’apaiser leurs craintes en répondant à leurs incertitudes.

Même si vous allez évidemment être très pris dans le processus, rendez vous disponible et restez accessible pour répondre aux éventuelles questions de vos collaborateurs. Dans ce moment de transition, tentez de leur apporter la sécurité qu’ils ont le sentiment de perdre.

Faites aussi comprendre à la direction que leur voix a besoin d’être entendu pour rassurer, guider et expliquer ce que ce changement implique pour tous les employés.

En tant que manager, pensez également à répondre aux questions qu’on ne vous pose pas. Tentez une seconde de vous mettre à la place de vos collaborateurs, quelles pourraient être leurs peurs face à cette transformation :

  • Une perte de repère dans le cadre d’un déménagement ?
  • Peut être une crainte d’être licencié s’il s’agit d’une restructuration
  • Si votre entreprise a choisi d’adopter un nouveau modèle économique cela peut prendre la forme d’une contradiction face à leurs principes et valeurs ?

 

Prenez le temps d’identifier ces craintes et n’hésitez pas à les évoquer lors d’une réunion.

Communiquez à chaque étape et montrez vous aussi transparent que possible. Définissez clairement votre vision : « à la fin du processus nous fonctionnerons comme ça » pour que tout le monde puisse s’y projeter. Vous pouvez mettre en place une petite équipe si vous en avez les moyens pour vous aider à bien communiquer sur la transformation.

Comment faciliter le processus de transition ?

Outre le besoin impératif de communiquer efficacement sur votre transformation et ses étapes, vous pouvez faciliter la transition en prenant quelques mesures.

 

  • Formez !

Si le changement en question nécessite d’utiliser de nouveaux outils, vous devez former en amont vos collaborateurs. Ne les laissez pas se perdre dans toute cette nouveauté mettez les à niveau en les formant !

Parfois il peut s’agir d’un nouveau logiciel à prendre en main et une simple formation suffira.

Pour d’autres cas, il faudra par exemple développer de nouvelles soft skills (communication, agilité, travailler en équipe…). Ici aussi vous trouverez des formations mais aussi de réels accompagnements pour aider votre équipe à s’adapter.

Établissez un plan avec votre direction pour bien préparer votre équipe au changement à venir.

 

  • Mesurez

Suivez précisément la mise en place de votre projet à chaque étape. Surveillez ce qui marche et ce qui demande encore à être travaillé. Cela va également dépendre du type de transformation que vous opérez dans votre organisation.

Mais si possible mesurez tout ce qui est quantifiable et comparable. Cela peut être le nombre de dossiers traités dans journée par exemple. Vous serez ainsi capable de voir si votre changement a des effets bénéfiques ou au contraire néfastes sur la productivité de votre équipe. Vous pourrez ensuite en parler avec eux lors d’une réunion puis faire remonter le tout à votre direction.  

En appliquant ces méthodes vous arriverez à adoucir la transition dans votre entreprise pour amener votre équipe à l’accepter sans trop de résistance.

  • Ecoutez

Tendez l’oreille et écoutez les retours de vos collaborateurs. Ils sont en premier plan et seront les mieux placés pour vous dire si cela fonctionne ou non.

Gardez en tête qu’ils seront réticents (voir la résistance au changement plus haut) mais cela ne signifie pas forcément que leurs retours seront tous biaisés. Essayez de faire la part des choses et de distinguer les potentiels problèmes liés au changement en question.

Ils pourront vous faire remonter des complications auxquelles ni vous ni la direction n’avez pensé. N’ignorez pas leurs suggestions !

 

  • Impliquez

N’hésitez pas non plus à les solliciter directement en leur demandant fréquemment ce qu’ils pensent de telles ou telles choses et prenez en compte leur avis pour vous décider.

S’ils ne sont pas enclins à dire directement ce qu’ils pensent vous pouvez penser à un moyen de récolter leurs avis de façon anonyme par exemple. Le tout est d’instaurer un climat de confiance où tout le monde puisse s’exprimer.

Pensez aussi à organiser des entretiens individuels pour pouvoir faire le point avec chacun de vos collaborateurs.

 

  • Reconnaissez

Votre équipe fournit des efforts, montrez leur votre gratitude. Un simple merci peut suffire : merci pour votre travail, merci de nous permettre d’avancer, merci de contribuer efficacement à cette transition, merci pour vos retours… Il vous faut simplement l’exprimer.