Nouvelle Calédonie - Lyon - Paris

La bienveillance un outil de productivité ?

En évoquant le management bienveillant on pense à tort à une utopie, parfois à une blague. Un cadre fantastique où les licornes gonflables voleraient dans les bureaux. En réalité, la bienveillance pour le manager est une méthode permettant d’instaurer à ses salariés une sécurité psychologique. Un climat favorable à l’innovation.

Quels bénéfices pour l’entreprise ?

La notion d’apprentissage

Le salarié est encouragé, soutenu, il se sent en confiance et n’a plus peur de reconnaître ses erreurs. Dans une structure classique, qui utilise le blâme, le collaborateur aura tendance à dissimuler sa faute, au risque de l’amplifier. Les erreurs ne doivent pas être récompensées, mais elles participent à l’évolution d’un collaborateur, elles doivent être analysées pour améliorer la qualité du travail.

Stop à l’absentéisme

Donnée plus pragmatique, le management bienveillant conduit directement à une baisse de l’absentéisme qui coûte cher à une entreprise. En 2015 les coûts directs et indirects de l’absentéisme en France ont été évalués à 60 milliards d’euros !* En appliquant un management bienveillant, vous impliquez vos salariés dans l’avenir de l’entreprise, une raison pour eux de vous suivre.

Engagement

Vous travaillez également votre marque employeur et votre notoriété. Des salariés heureux communiquent plus agréablement sur leur entreprise, et peuvent en faire la promotion sur les réseaux sociaux.

Augmentation de la créativité, innovation, baisse du turn-over, les résultats obtenus grâce au management bienveillant sont nombreux. Mieux, cette méthode permet également d’obtenir des performances durables, qui s’inscrivent dans le temps. La technique n’est pas plus difficile à mettre en place qu’une autre, le manager lui-même se sentira plus à l’aise, plus serein.

Plus productif

Plusieurs études, comme celle de l’Université de Warwick au Royaume-Uni, ont démontré l’augmentation de la productivité dans des entreprises où les salariés sont passés par un management bienveillant ; entre 12 et 25% de productivité supplémentaire selon les secteurs.

Alors êtes-vous prêt maintenant à manager autrement ?

Leave a comment